Financé en grande partie par la Banque africaine de développement, l’agrandissement de l’aéroport de Kotoka fait la fierté du Ghana

Kofi Acheampong stationne à l’entrée du terminal 3 (T3) de l’aéroport international d’Accra. Comme son père avant lui, le quadragénaire est chauffeur de taxi. Faire la navette entre l’aéroport et le centre-ville de la capitale ghanéenne le rend heureux.

Financé en grande partie par la Banque africaine de développement, l’agrandissement de l’aéroport de Kotoka fait la fierté du Ghana
Kofi Acheampong stationne à l’entrée du terminal 3 (T3) de l’aéroport international d’Accra. Comme son père avant lui, le quadragénaire est chauffeur de taxi. Faire la navette entre l’aéroport et le centre-ville de la capitale ghanéenne le rend heureux.